OLYMPIQUE FOOTBALL CLUB DE CHARLEVILLE - MEZIERES : site officiel du club de foot de CHARLEVILLE MEZIERES - footeo

L'union de lundi 10

11 septembre 2012 - 21:12

CHARLEVILLE EN FORME OLYMPIQUE

Football (DHR) / Charleville en forme Olympique

L'UNION

CHARLEVILLE BAT VILLERS-SEMEUSE 2-1. Mené au score par une vaillante équipe de Villers-Semeuse, Charleville est parvenu à retourner la situation dans les toutes dernières minutes de la rencontre.

 

L'OPÉRATION remontée initiée par l'Olympique de Charleville et son nouvel entraîneur Sami Smaïli a bien commencé.
Quatre points et un succès chez le voisin villersois, une formation difficile à manœuvrer dans son antre, voilà qui augure bien de la saison des Carolos. Voilà pour le résultat sec, quand au contenu, les coéquipiers de Mahdjoub ont pas mal de pain sur la planche pour parfaire un collectif qui a longtemps grincé tant que les locaux avaient de l'essence dans le moteur.
La nette baisse de régime villersoise a permis le retour express de Charleville, mais il est clair que le scénario ne sera pas toujours aussi favorable.
Sur une pelouse beaucoup trop sèche et bosselée pour favoriser un jeu rapide et technique, les deux formations n'ont pas mégoté côté engagement physique tout en restant dans de bonnes limites.

Houlot trouve le poteau

C'est au retour des vestiaires que la partie s'est emballée : complètement délaissé au deuxième poteau, le remplaçant Klaus, après avoir hérité du ballon, trouvait un trou de souris entre Menoux et son poteau droit pour l'ouverture du score (1-0, 48e).
Mal partis, les Carolos commençaient à faire le siège de Thiébault. Les occasions se multipliaient, notamment sur cette superbe demi-volée de Marquet que Thiébault détournait au prix d'une belle parade (77e). A force, ça finissait par craquer. Sur un centre d'Arestino, Alopka reprenait acrobatiquement et égalisait (1-1, 83e).
Déchaîné le rapide Houlot (ex-Maubert) semait tout le monde mais voyait sa frappe heurter le poteau (85e).
Sa ténacité était récompensée pendant le temps additionnel. Un coup franc dans la boite de Marquet lui parvenait sur la tête. De près il crucifiait Thiébault (1-2, 94e). Quel renversement de situation !

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 9 Dirigeants
  • 4 Entraîneurs
  • 1 Arbitre
  • 12 Joueurs
  • 35 Supporters