PAS DE SYNTHETIQUE A LA WARENNE

13 juillet 2007 - 23:56

Il n'y aura pas de terrains synthétiques sur le site de LA WARENNE

Ce vendredi 13 juillet 2007 Christophe VAUCOIS, Président, et Etienne MARTINOT, Directeur Technique, ont été reçus par Monsieur Philippe PAILLA, 1er adjoint au maire de la Ville de CHARLEVILLE - MEZIERES faisant fonction de Maire en l'absence de Madame Claudine LEDOUX, souffrante, et par Monsieur André LIBRON, adjoint aux Sports.

A l'occasion d'un tour de vue il apparaît que la Ville de CHARLEVILLE - MEZIERES :

- N'entend pas donner priorité à l'OLYMPIQUE F.C. ayant fait le choix d'aider le basket-ball tant masculin que féminin.

- N'entend pas créer de terrains de football synthétique sur le site du Complxe Sportif de LA WARENNE au motif qu'il s'agirait d'une zione inondable même s'il est admis que de tels terrains puissent être installés en zone inondable compte tenu des nouveaux matériaux utilisés, ce qui neécessiterait néanmoins, en cas d'inondation, un netoyage (pourtant il existe un espace suffisant surélévé près de la Patinoire, pour ainsi dire non inondable).

- A décidé de créer un terrain synthétique sur le site du Stade Salengro, opérationnel dans 8 mois, et un autre sur le Stade Coubertin, ensuite. L'OLYMPIQUE F.C. ne diposera pas de créneau d'utilisation de ces terrains synthétiques ayant déjà LA WARENNE, les élus municipaux ayant indiqué qu'il y avait là de très bonnes installations, ce que Christophe VAUCOIS et Etienne MARTINOT ont admis, regrettant que les 390 joueurs de l'OLYMPIQUE F.C. ne puissent cependant plus s'entraîner durant l'hiver, qui est parfois long dans nos Ardennes.

Christophe VAUCOIS et Etienne MARTINOT ont remercié Monsieur Philippe PAILLA, 1er adjoint au maire de la Ville de CHARLEVILLE - MEZIERES faisant fonction de Maire en l'absence de Madame Claudine LEDOUX, souffrante, et Monsieur André LIBRON, de les avoir reçu.

L'OLYMPIQUE F.C. regrette de na pas avoir été associé, malgré sa demande par courrier du 7 janvier 2007, à l'étude relative à la création de terrains synthétiques sur la Ville de CHARLEVILLE - MEZIERES.

L'OLYMPIQUE F.C. ne regrette cependant pas d'avoir lancé, il y a un an et demi, le débat sur la nécessité de disposer de terrains synthétiques sur le territoire de la Ville de CHARLEVILLE - MEZIERES même si les autres clubs de la Ville seront seuls à en bénéficier, ce  dont l'OLYMPIQUE F.C. se réjouis pour eux.

Monsieur Philippe PAILLA a indiqué qu’il rencontrera, à nouveau, prochainement, les dirigeants de l’OLYMPIQUE F.C.

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 9 Dirigeants
  • 4 Entraîneurs
  • 1 Arbitre
  • 12 Joueurs
  • 35 Supporters